une  question ?
04 93 36 67 68

Se dire OUI en Inde

Juin 4, 2021 | BLOG, Privé

Les fiançailles

Je me fiance aujourd’hui. J’ai fait connaissance avec mon futur mari durant quelques rendez-vous et la dot est réglée. J’ai eu de la chance de tomber amoureuse d’un homme du même rang social que le mien. C’est donc un mariage d’amour et Hindou. Mes parents ont hâte que les festivités commencent.

En Inde, les mariages peuvent être Hindou, Musulman ou bien Sikh. Au 21ème siècle, il existe encore beaucoup de mariages arrangés mais lorsque les amoureux sont du même rang social, ce sont des véritables mariages d’amour. Cependant, les parents des futurs mariés ont tout de même une forte présence dans les préparations et le mariage. Il faut donc obligatoirement leur bénédiction afin qu’ils puissent se marier. Un mariage est surtout une affaire de famille et une question d’agent. Effectivement, la dot doit être réglée au mari. De plus, la mariée doit être vierge et si ce n’est pas le cas, cela peut être un motif de rupture de l’union par les beaux-parents. Les fiançailles se déroulent 2 ou 3 jours avant la cérémonie. Elles se nomment le « Makjidam » et c’est selon la tradition le premier rendez-vous officiel entre les futurs mariés. Cela fait aussi office de fiançailles.

J-1

Je célèbre avec ma famille Haldi, Mehndi et Sangeet en me couvrant d’une pâte jaune, de dessins au henné et en dansant. Demain c’est le grand moment….

Les accessoires de la marié

La veille du mariage, les familles célèbrent chacune de leur côté « Haldi » avec une pâte composée de curcuma, de bois de santal et d’eau de rose, « Mehndi » avec les pieds et les mains décorés de henné et enfin Sangeet avec les danses.

Le jour J

Et c’est parti pour 10 jours de fêtes. Tout va se dérouler très rapidement, il y aura beaucoup de monde, beaucoup de danse, beaucoup de couleurs et surtout beaucoup de joie ! Je me vois vêtue d’un sari rouge brodé d’or avec énormément de bijoux. J’arrive après mon fiancé pour l’échange de guirlande.

Pour les 10 à 12 jours de fête (le « Thirumanam »), les futurs mariés ont des tenues particulières durant toute la cérémonie. Malgré la signification de la couleur blanche en Inde (le  deuil), elle est aussi utilisée dans les mariages. Celle-ci commence par des prières et la procession du marié avec quelques danses (le « baraat). Ce dernier peut arriver en éléphant ou à cheval. Il est accueilli par la famille de la mariée et l’attend. Lorsqu’elle arrive, la tradition veut qu’il s’échange une guirlande de fleur qui symbolise l’acceptation à vivre comme mari et femme. Cela se nomme le « Jaimala ».

L’arrivée du marié

La cérémonie

Je vois arriver des amis proches à moi mais aussi à mon mari. Nous nous retrouvons sous le « mandap » avec le prêtre pour quelques heures de rituels. Il y a beaucoup de va et vient sous la structure surtout à cause du vol de souliers de mon mari car il a dû les retirer pour le scellement. Ma famille a réussi à les dérober. Les négociations vont être intenses ! Après les sept étapes et les vœux, mon front se retrouve sous une couche de poudre colorée avec un collier autour du cou mit par mon mari. Ça y est, notre union est scellée.

Le moment de la cérémonie regroupe les personnes proches du couple sous une structure drapée pour une succession de rituels (avec du riz, de l’eau, des roupies et des récitations) accompagnés du prêtre (le « pandit »). Le scellement de l’union se fait par les sept étapes, le consentement des mariés face au prêtre et par le « sindoor ». Durant les sept étapes, les mariés sont liés par deux écharpes nouées et tournent sept fois autour du feu. Ces sept tours représentent des bénédictions (nourriture, force, richesse, joie, enfants, bétail et dévotion). Le mariage devient alors sacré et indissoluble. Pendant la cérémonie, la famille de la mariée doit voler les souliers du marié. Sa famille doit les protéger pour éviter les négociations de l’autre côté.

La réception

J’arrive à la réception et je vois énormément de personnes que je ne connais pas. Nous devons être au moins 300. Nous attendons, avec mon mari, sur une scène pour des photos souvenirs avant de retrouver nos parents pour la bénédiction parentale. Je touche alors les pieds de mes parents. Pour l’ultime rituel, je dois dire au revoir à ma famille pour marquer le commencement de ma nouvelle vie. Je suis désormais une épouse dévouée.

La réception regroupe plusieurs centaines de personnes et souvent des inconnus des mariés. Elle se termine par une séance photo, la bénédiction parentale et par l’adieu. Les mariages indiens sont très flexibles : l’ordre des rituels peut varier légèrement et d’autres peuvent s’insérer au cours de la cérémonie.

Commentaires

Horraires

Du lundi au vendredi
de 8:30 à 12:30
& de 14:00 à 18:00